Thierry Roche – Brasserie Goutte d’Or

Thierry Roche – Brasserie Goutte d’Or
Thierry Roche – Brasserie Goutte d’Or

Thierry Roche – Brasserie Goutte d’Or

Qui êtes-vous Thierry ?

J’ai habité 10 ans dans le 18ème arrondissement. J’ai découvert la bière artisanale il y a une dizaine d’années, à l’époque je ne connaissais ni la diversité des goûts ni la diversité des origines géographiques et historiques, j’ai eu un déclic en rencontrant des brasseurs artisanaux. En créant La Brasserie de la Goutte d’Or, j’avais envie d’embrasser un métier manuel, qui s’appuie sur une passion et de pouvoir en maîtriser tous les aspects de la fabrication.

Pouvez-vous nous présenter la Brasserie Goutte d’Or ?

La Brasserie existe depuis 2012 avec comme projet de départ la vente direct en circuit-court dans le quartier de la Goutte d’Or. Le projet a évolué avec le temps à l’image du monde de la bière artisanale en France et à Paris, c’est à dire de manière rapide et étendue. On a aujourd’hui développé une marque qui possède une petite renommée en France. Il faut cependant rappeler que la bière artisanale s’adresse à tout le monde et non pas à une catégorie homogène de personnes, contrairement aux idées reçues.

La bière artisanale reste donc très populaire car elle se vend aujourd’hui dans à peu près tous les commerces, ce n’est donc pas qu’un phénomène de mode.

A notre échelle par exemple, nous vendons aussi bien dans des endroits spécialisés que des endroits généralistes comme Monoprix où vous retrouverez trois gammes de nos bières.

Que représente pour vous la Fête des Vendanges de Montmartre ?

Elle marque un curseur dans la création de notre brasserie car nous avons ouvert un weekend d’octobre pendant la Fête des Vendanges, cela reste donc de très bons souvenirs !

La Paix est le thème de cette année. Qu’est-ce que celui-ci vous évoque ?

Cela ne m’évoque pas 2018, ça c’est sûr… ! Malheureusement, je trouve que le monde est en guerre même si à l’échelle de l’Histoire, les historiens nous disent qu’on a jamais été aussi peu violents, je veux bien le croire mais en même temps, ce n’est pas ce que je ressens. La Paix c’est en tout cas une valeur qui évoque de belles choses, on a besoin de rappeler ce genre de valeurs lors de moments festifs qui rassemblent autant de monde, d’autant plus dans le 18ème qui est un vrai laboratoire : on y voit le meilleur comme le pire. Il y a à la fois beaucoup de violences mais aussi de superbes initiatives et de nombreuses influences culturelles, c’est donc important à travers un thème de se poser des questions à propos de notre quartier.

La Fête célébrera la Paix à travers une programmation très éclectique. Comment souhaiteriez vous y participer cette année ?

  • Relax le dimanche, en assistant au yoga géant sur les terrasses de Montmartre
  • Mélomane tous les soirs, à profiter des concerts dans les cafés et salles de concerts du 18ème
  • Curieux la journée, découvrir les spectacles de théâtre de rue

De manière idyllique, j’aimerais cocher les trois cases mais comme il faut en choisir qu’une j’aimerais beaucoup déambuler dans la rue pour profiter des spectacles !

> www.brasserielagouttedor.com